LE MARKETING DE SOI

Mis à jour : août 14


Dans cette nouvelle société de plus en plus caractérisé par son environnement concurrentiel, sortir du lot et se démarquer reste la seule voie vers l’ascension personnelle et professionnelle.







Moteur dans tous les domaines d’activité, le marketing de soi encore appelé personal branding se définie comme étant l’art de savoir se vendre.

Comment se démarquer pour optimiser sa valeur sur le marché de l’emploi et sur l’écosystème de façon générale ?

Trois étapes à acheminer : • Se Connaître (Qui suis-je ?) • Se différencier (Quel est mon originalité ?) • Se vendre (Communiquer) L’ensemble de ces trois éléments constituent le principe même du Marketing de soi qui est de faire savoir son savoir-faire à son environnement. Se connaître : Pour façonner son image et construire sa notoriété, il faut connaitre et comprendre qui l’ont est. Si « on ne donne que ce qu’on a reçu », sachez également qu’on ne communique que sur ce que l’on sait.

Avant de communiquer à votre environnement votre savoir-faire, il faut être capable de le maîtriser, le délimiter et le défendre. Toutes les passions ne justifient pas de créer un business autour, il faut donc apprendre à se connaitre. Être capable d’effectuer son swot personnel et par la même occasion s’engager dans une démarche de développement personnel. FORCES Ma différence Mon originalité Ce que j’ai à donner

FAIBLESSES Ce que je ne sais pas faire Ce que je n’aime pas faire

OPPORTUNITES Les failles de mon environnement que je suis capable de solutionner

MENACES Les forces de mes concurrents L’incertitude des prévisions Se différencier : Comme tout produit en phase d’intégration qui vise à arracher une part de marché de ses concurrents : il se doit de prouver une certaine particularité pour justifier le choix des clients. Pourquoi me choisir moi plutôt que les autres ? Parce que j’ai [ la réponse n’est possible qu’après avoir fait la connaissance avec soi-même de plus ou même de moins qui fait que je représente un produit unique avec une valeur ajouté et une finalité différente de celles des autres. Ici le produit c’est nous, Les concurrents ce sont les autres, Et le marché représente l’environnement et ses innombrables opportunités. Se différencier permet alors de se positionner en définissant ce qu’on a d’original. Je reste convaincu que chacun de nous à une mission unique, combien même destinée à une même cible. Il faut choisir son couloir de lumière et y briller aussi longtemps que possible. Celui qui est appelé à briller dans un domaine il brillera peu importe les épreuves. Mais celui qui s’est trompé de voie va s’étreindre et au mieux pour se réorienter plus tard. Se différencier, c’est éviter le suivisme qui mène à la perte de sa réelle mission. Se vendre : Dans le personal branding : Mon produit, ce que je vends se résume en ma personne et mes compétences. - Ma cible, qui je veux impacter ou atteindre en termes de réputation. Ils représentent l’ensemble des individus de mon écosystème susceptible de se transformer en client. - Mes outils : quelles sont les canaux de communication utilisés pour atteindre ma cible. Là encore, pour optimiser son marketing de soi, il faut savoir choisir ses outils en fonction de ses atouts. Par exemple : Ne pas choisir de communication orale quand on se sait introvertie Mais aussi en fonction des caractéristiques sa cible. Par exemple : Ne pas utiliser sur les Réseaux Sociaux comme outils privilégié quand on sait que notre cible est du 3e âge. Dans le monde de l’emploi, les outils phares pour se vendre restent le Curriculum vitae, la lettre de motivation… et tous les documents susceptibles de constituer un dossier de compétence. L’exercice se corse souvent lors des entretiens d’embauche, job dating, rdv d’affaire… ou face à son interlocuteur, nous devons nous vendre oralement et de façon directe. On parle également aujourd’hui de la E-REPUTATION car progressivement, internet et les réseaux sociaux sont devenu des outils de vente de sa personne de façon quotidienne et ce peu importe le profil. Cela se fait dans la maitrise de deux éléments : - La fréquence ( Quand est-ce que j’interagie et combien de temps ?) - Le contenu (ce qui se dit et que je souhaite que mes lecteurs « followeurs » retiennent de moi) Ces deux éléments permettent de créer, gérer et développer son Identité numérique à travers les différentes plateformes (telles que : LinkedIn, Instagram, Twitter, pinterest...) Un enjeu encore plus pesant pour lesdits entrepreneurs. C'est vrai, ceux qui passent le temps à vendre leurs images au détriment de la mise en avant de leurs entreprises, se trompent de stratégie de communication. Si bien que, la nuance intervient au niveau de la finalité de l'action : Pourquoi je vends mon image ? - Est-ce pour impressionner ? plaire? ou satisfaire mon égo ? - Est-ce par ce qu'en tant que (jeune) entrepreneur, je porte mon entreprise ou que j'aille, je suis à l'affut des opportunités d'affaire... alors je me dois de soigner mon " Marketing de soi " afin que ma (bonne) réputation précède mes futures négociations et boost mes ventes. Oui il faut vendre l’entreprise avant de se vendre soi-même. Mais dans certains cas : L’image de l’entreprise est également liée à celle de son représentant (pas forcément le CEO, cela peut être la responsabilité du Responsable des relations publiques par exemple) d’où il est très important de savoir se vendre en tant que personne pour espérer crédibiliser sa vente de produits et/ou service. La confiance même en affaire est donnée uniquement à ceux qui reflètent une certaine image de soi et à ceux dont la bonne réputation conforte l’octroi du crédit. Quand je vois les gens brandir les photos de Mark Zuckerberg en t-shirt relaxe, je ne pense pas qu’en jeune porteur de projet c’est comme cela qu’il se présenterait devant un comité d’octroi de financement.


Arrêtons alors de justifier la négligence en se cachant derrière la fausse simplicité/humilité. Comportons-nous comme la personne que nous envisageons être. Si votre objectif de carrière professionnelle est de devenir un grand banquier : sortez le costume ! « N’oubliez pas, bonne ou mauvaise, la réputation précède presque toujours chacun de nos pas. » LAE


#MarketingDeSoi #Ebranding #ConfianceEnsoi

6 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020 Carrière-Emploi 

TOUS DROITS RÉSERVÉS